Envie de participer ?

Association Sportive CHOUZY / ONZAIN

09

nov. 2020

#1 La Roulette, Interview de Gilles Leroux

Publié il y a 3 semaines par Vincent Bouclet

Depuis une semaine confinés, sans moyen de sortir, de taper dans le ballon ni même d’aller à l’entraînement, on aurait pu s'ennuyer un peu, mais c'était sans compter sur l’arrivée de notre Gazette. Beaucoup mieux qu'un geste technique, « La Roulette » rassemble interviews, jeux, quizz, news du club. Et nous ne pouvions commencer que par l'interview de Gilles, nouveau président de l'ASCO.

 

- Peux-tu te présenter en quelques mots pour nos nouveaux licenciés ?

Gilles LEROUX, je suis agriculteur, j’habite à VEUVES, j’ai 55 ans, je suis marié avec Valérie (on l’entend parfois derrière la main courante), papa de deux garçons Corentin et Hugo. Licencié depuis l’âge de 6/7 ans à l’ASJO (association sportive de la jeunesse Onzainoise) devenue ASCO depuis 1991. Joueur, éducateur, vice-président, coach sénior, arbitre assistant…et président depuis 1 mois.

 

- Etant nouveau président de l'ASCO, quelles sont tes nouvelles fonctions ?

Phillipe Bellamy se posait la question depuis quelques années pour son remplacement. Son élection à la mairie de VEUZAIN sur LOIRE a précipité son envie de quitter la présidence. Je le succède et je veux surtout le remercier de tout son engagement pour l’ASCO, et de continuer certaines missions en tant que vice-président.

 Ma fonction de président est de fédérer une équipe administrative et sportive, dont le but est tout simplement de prendre du plaisir dans une association.

 

- Comment fonctionne le club depuis ta nomination ?

J’essaie que le club s’enrichisse d’un maximum de personnes qui trouvent leur place au sein de l’ASCO, dans un rôle de leur choix (éducateur, administration, trésorerie, maintenance des installations etc…) Pour cela chacun peut partager ses compétences dans des commissions. A ce jour il en existe plusieurs :

  • Sportive
  • Festivité
  • Communication
  • Mécénat

Un bureau de 9 membres a été élu au sein d’un comité directeur riche de 27 membres.

 

- Que comptes-tu pouvoir apporter/changer afin de faire perdurer l'ASCO ?

Je veux continuer la dynamique du club avec un renouvellement de dirigeant constant. Pour cela nous devrons travailler un second projet club afin d’écrire et mettre en œuvre nos ambitions.

 

- Comment le club vit ce deuxième confinement ?

Un club est fait pour vivre, se rencontrer, partager, prendre plaisir, oublier les tracas de la vie, la Covid -19 perturbe notre organisation mais surtout notre rôle social. Cependant, notre devoir est avant tout de respecter et de protéger notre santé et celle de notre entourage.

 

- Beaucoup s'interrogent sur la question, où en sommes-nous concernant le projet du nouveau stade synthétique ?

Le projet avance, nous en sommes à l'étape des demandes de subventions. Notre commune a décidé dernièrement qu’elle accepterait de financer 20 % des travaux, ce qui est déjà une très bonne nouvelle. Phillipe s’occupe du dossier et croyez moi il maîrise !

 

- Comment juges-tu sportivement le début de saison de l'ASCO ?

Concernant les séniors, un début prometteur avec une troisième équipe et de bons résultats. Un grand merci aux coachs Adrien, Valentin, Yoann et Sébastien. Pour les jeunes, une énorme satisfaction de mettre à leur disposition des éducateurs employés par l’ASCO. Merci à Vincent, Logan, Jany et Quentin et enfin un grand merci à tous les éducateurs et parents bénévoles qui donnent de leurs temps.

 

- Quel est ton plus beau souvenir au club ?

Le plus beau reste à venir……Mais la demi-finale de la coupe du Loir et Cher rejouée 2 fois fait partie des grands moments, ainsi que les finales gagnées qui ont fini dans la grange à Veuves

 

- Un petit mot pour finir ?

Je tiens à remercier trois personnes qui ont eu leur importance pour l’ASCO: Gilles Chignard, un secrétaire passionné, et le duo de coach séniors Thierry Bonnet et Nicolas Jules. Un hommage du moment à un personnage du club : Guy Guémon qui vient de nous quitter.

 N’oublions pas :

« UNE EQUIPE EST BEAUCOUP PLUS FORTE QUE LE PLUS FORT DE L’EQUIPE »

« LE RESULTAT N’EST PAS L’OBJECTIF, MAIS LA CONSEQUENCE »

Commentaires